Trouver un syndic à Opéra

Trouver un syndic à Opéra : Qui sommes nous ?

Trouver un syndic à Opéra à Marseille. L’Immobilière Colapinto, le syndic local et indépendant : « Moins cher, plus réactif, plus proche ». Un professionnel au service des petits & moyens immeubles. Changer de syndic de copropriété pour une gestion transparente et à taille humaine de votre copropriété. Contactez nous.

Trouver un syndic à Opéra : un peu d’histoire sur notre ville de Marseille

L’Opéra est un quartier du 1er arrondissement de Marseille situé non loin du Vieux-Port. Ce quartier contient l’Opéra municipal qui a été construit sur l’ancien « Grand-Théâtre », le Palais de la Bourse et le début de la rue Saint-Ferréol sa rue piétonnière et ses boutiques.

Cet opéra municipal a été construit sur l’ancien Grand-Théâtre dont la première pierre avait été posée le par Monsieur de La Tour, intendant de Provence ; l’inauguration eut lieu le en présence du maréchal prince de Beauvau, gouverneur de Provence, dont la troupe personnelle de comédiens assura le spectacle.

Le à l’issue d’une répétition de L’Africaine de Giacomo Meyerbeer, le feu ravage la quasi-totalité de l’édifice. Il reste aujourd’hui de l’ancienne salle de spectacle la colonnade et le péristyle qui datent de 1787 et une grande frise d’Antoine Bourdelle qui encadre la scène.

Il faut attendre le pour que la Municipalité adopte un programme de reconstruction. Les travaux commencés sont achevés en trois ans et demi, sous la direction de l’architecte départemental Gaston Castel.

L’inauguration de la nouvelle salle de spectacle eut lieu le par le docteur Siméon Flaissières, sénateurmaire de l’époque, avec Sigurd d’Ernest Reyer.

Il faut attendre le 31 juillet 1945 pour que l’Opéra de Marseille passe en régie municipale (la ville assurant dès lors son exploitation en accord avec le conseil municipal). Dans l’esprit d’Adolphe Adam qui avait formulé le rêve d’un opéra pour le peuple1, le directeur, Jean Marny, maintient les soirées populaires. Michel Leduc, son successeur à partir de 1949, développe le caractère éducatif du théâtre lyrique.

L’opéra municipal fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 2.

En septembre 2007 y est créé l’opéra Marius et Fanny composé par Vladimir Cosma et inspiré des deux premiers volumes de la trilogie marseillaise de Marcel Pagnol, avec dans les rôles-titres Roberto Alagna et Angela Gheorghiu.

En mars 2014, a été créé l’opéra « Colomba » composé spécialement pour la ville de Marseille par Jean-Claude Petit, sur un livret de Benito Pelegrin d’après la nouvelle de Prosper Mérimée. Cette création fut dirigée par Claire Gibault et mise en scène par Charles Roubaud.

Depuis novembre 2014, la Ville de Marseille a décidé d’associer une deuxième salle à l’Opéra de Marseille. Le Théâtre de l’Odéon d’une capacité de 800 places est dévolu à l’Opérette, au Théâtre de divertissement et aux spectacles « Jeune public » (http://odeon.marseille.fr/ [archive]) .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *